CORRECTION DE COULEURS - TESTS


Le but de ces tests était de confirmer l'utilité de tourner une séquence vidéo avec le paramètre "flat" de l'option "Picture control" sur la Nikon D810. À première vue, l'image brute (directement sortie de la caméra), semble floue et sans netteté (sharpness) en plus d'avoir aucune, ou très peu de saturation dans les couleurs. C'est intentionnel ! Plus tard, en post traitement, il est plus facile d'ajuster les couleurs et la netteté de l'image que si nous avions filmé les séquences avec le paramètre "standard" où les couleurs sont plus saturées et où la netteté est sans doute trop prononcée. Bref, le résultat (à 18 secondes) est un peu comme si ça faisait plusieurs jours qu'on avait pas nettoyer ses lunettes et tout à coup, après les avoir nettoyées, on se les remettait sur le nez...






TEST - VITESSE D'OBTURATION (shutter speed)


Ce test avait pour but de vérifier la règle du 180° de l'obturateur en mode vidéo (cinéma). C'est à dire, de toujours (ou la plus part du temps) mettre la vitesse d'obturation au double de la fréquence d'image. Dans cet exemple, à 24 images par seconde, on peut voir clairement qu'à une vitesse d'obturation de 1/25 et de 1/30 de seconde, la traînée est beaucoup trop prononcée sur la balle de tennis. À 1/50 de seconde c'est l'idéal, la traînée est raisonnable. À partir de 1/80, le déplacement de la balle devient beaucoup trop saccadée.

Conclusion, à moins de vouloir obtenir un effet de traînée volontaire, ou un effet saccadé volontaire, le 1/50 (ou le 1/48 selon le type de caméra), s'avère être le meilleur paramètre.



AVEC LES COMPLIMENTS DE LA CHEF (court-métrage)


Petit court-métrage pour tester les profondeurs de champs. Le but était d'obtenir 2 ou 3 couches (layers) de composition, c'est à dire une mise au point (focus) sur le sujet principal (ou objet principal), tout en ayant un ou plusieurs objets hors focus placés devant et/ou derrière le sujet principal (ou objet principal). Le tout en lumière naturelle pour sauver du temps.



QUI EST LE VRAI ? (test)


Un autre test de masque avec une difficulté supplémentaire, soit une caméra en mouvement. Il fallait en premier lieu synchroniser les 2 séquences vidéos à 1/24 de seconde près et par la suite, insérer un masque par-dessus une des deux séquences. Il était très important pour le sujet de ne pas toucher à aucun objet du décor pour éviter d'avoir à masquer les défauts supplémentaires.



LA DANSE DES DRONES (test)


Ce test de 2015, avait pour but de vérifier l'efficacité de la fonction masque dans le logiciel de montage vidéo Sony Vegas Pro 12. J'ai simplement fait voler un seul et unique drone à deux reprises avec des parcours similaires et par la suite, utilisé un masque en postproduction (montage) sur un des deux drones. Mais lequel ? Celui de droite ou celui de gauche ? Il y a quelques petites subtilités qui permettent de le voir. À vous d'avoir l'oeil du tige !



TEST 1 (capsule)


Comme première vidéo pour cette section DIFFÉRENTS TESTS, voici une petite vidéo bien simple du premier vol "filmé" de mon drone dans le sous-sol en décembre 2014. Je ne me souviens pas de tous les paramètres utilisés sur la GoPro Hero 4 Black Edition, mais de toute façon, le but était simplement de constater la stabilité de l'image et de garder un précieux souvenir, car j'ai appris à piloter dans le sous-sol ! J'ai été fasciné pas la stabilité de conduite du drone DJI Phantom 2, le stabilisateur Zenmuse H3-3D et par le fait même, la stabilité de l'image.